subscribe: Posts | Comments

Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées

Commentaires fermés sur Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées
Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées

Avec la propagation de la maladie du Coronavirus, et les multiples mesures mises en place par le gouvernement afin de freiner l’expansion du Covid-19, il n’y aura pas d’imams détachés durant le mois de ramadan 2020 dans les mosquées de la France.

Ramadan durant le confinement

Selon le gouvernement cette année, il n’y aura pas d’imams venant du Maroc, de la Tunisie, de la Turquie et de l’Algérie à l’occasion du mois du jeûne cette année dans l’hexagone. En effet, cette décision est due à la malheureuse crise sanitaire liée à la propagation de la maladie Covid-19.
Avec les multiples mesures mises en place par le gouvernement notamment la fermeture des frontières, l’interdiction de se rassembler et le confinement qui s’est prolongé jusqu’au 11 mai, qui visent à limiter la propagation de la maladie aussi bien en France que dans plusieurs d’autres pays dans le monde. Ainsi les imams se retrouvent dans l’impossibilité de se déplacer afin de se rendre dans les mosquées françaises durant le mois de ramadan 2020.

Une tradition qui brise

Les imams de différentes nationalités sont appelés chaque année afin de participer dans les prières nocturnes du Tarawih, ainsi que la récitation du Coran dans plusieurs mosquées en France.
En outre, alors que le mois de ramadan et aussi le mois de prière, la communauté musulmane en France se retrouveraient priver des prières selon les horaires de ramadan 2020 dans les mosquées.

La propagation de la maladie du Coronavirus invite les responsables de la communauté musulmane à penser sérieusement sur l’autonomie en matière de cadres religieux. Par conséquent, les responsables des institutions musulmanes devront penser à mettre en place des solutions alternatives afin de tenir en compte de l’impossibilité de se rassembler physiquement dans les différentes mosquées dans l’hexagone.
En outre, durant les vœux prononcés par le président de la République contre le séparatisme durant le mois de février dernier, Emmanuel Macron a assuré que la fin du système des Imams détachés est programmée pour l’an 2024.

Comments are closed.