subscribe: Posts | Comments

Photographie

Commentaires fermés sur Photographie
Photographie

 

 

   Les techniques de prise de vue :

Quelques erreurs à éviter

Si vos photos ont souvent tendance à vous décevoir par rapport à la beauté des paysages que vous souhaitez reproduire, vérifiez que les principales règles de l’art photographique sont bien respectées. Un peu de rigueur suffit parfois pour obtenir d’excellents résultats.

   Les règles de base :

– C’est une règle essentielle : l’horizon ne penche jamais, sauf si vous voulez créer un effet spécial. Avec un paysage à la plage, aidez-vous de la mer pour prendre vos repères. L’arête de l’enceinte d’une maison s’avère également très utile.

Dans le viseur, aidez-vous des collimateurs pour vous garantir un cadrage horizontal.

– Vous pouvez vous permettre de couper vos sujets lorsque vous effectuez le cadrage sur un portrait.

Mais, il vaut mieux éviter de le faire lorsque vous prenez en photo un paysage.

Sauf, bien entendu, si vous souhaitez créer un effet en habillant votre paysage.

Dans ce cas, placez de préférence l’élément tronqué au premier plan.

Pour les paysages, si vous possédez un reflex, optez pour un objectif grand-angle avec une focale bien adaptée à la prise vue, jusqu’à 16 mm en moyenne.

 

   Prendre tout son temps :

Pour réussir ses photos, il existe une règle de bon sens qui consiste, tout simplement, à prendre son temps. Pensez votre photo en choisissant d’abord son cadrage. Le sens horizontal est le mieux adapté pour les paysages tandis qu’un cadre vertical vous rapprochera du sujet.

– Les photos ont toujours un sens de lecture et il convient de le respecter.

Optez de préférence pour une orientation du sens de l’action de gauche à droite.

Les yeux sont effectivement déjà habitués à cette règle pour la lecture du texte, ce qui rendra la lisibilité de vos photos plus naturelle et confortable.

– Réalisez vos photos plutôt le matin à l’aube ou en fin de journée.

En été, à midi, la température de la couleur peut atteindre 5 500 k, ce qui est trop.

De plus, cette forte intensité lumineuse a tendance à lisser les éléments et à écraser les détails.

Notez toutefois, que vous pouvez utiliser un filtre gris neutre pour corriger ce phénomène.

  Ne pas se tromper de focale :

Le réglage du cadrage est décisif. Si vous serrez trop le cadre, vous risquez d’enfermer votre sujet.

Mais, si vous cadrez trop large, certains éléments essentiels peuvent se noyer dans la scène et la rendre uniforme.

Le choix entre la couleur et le noir et blanc s’effectue au moment de la prise de vue.

Optez pour le noir et blanc lorsque le ciel est nuageux et gris.

Notez que vous pouvez assombrir le ciel en utilisant un filtre rouge lors de la retouche de l’image, juste avant de désaturer votre photo avec les commandes de votre logiciel.

N’hésitez pas parfois à transgresser les règles pour provoquer la surprise. Selon les situations, un horizon penché, une contre-plongée ou un angle de prise de vue original ne manquent pas d’intérêt.

 

  Actualités des nouvelles technologies :

Consultez “OTPV : ” (un site comparateur de produits) pour suivre toute l’actualité web et high-tech, et découvrir les articles et les points de vue sur les dernières innovations technologiques, comme par exemple le guide du meilleur appareil photo instantané.

“On a testé pour vous” réunit toutes les grandes marques de high-tech afin de permettre au public de découvrir les nouveautés de l’année.


   Soins et traitements médicaux

Commentaires fermés sur    Soins et traitements médicaux
   Soins et traitements médicaux

 

   Le rôle des médecins dans les programmes de promotion de la santé :

En raison de leur expérience en matière d’hygiène et de soins, et de la confiance qu’elle inspire depuis longtemps aux consommateurs, Filiassur assurance joue un rôle vital dans la promotion de la santé.

Bien souvent, Filiassur a mis en route des programmes de promotion de la santé ou a participé, avec d’autres organismes de la santé, à la création et à la prestation de services du bien-être dans divers milieux.

À titre professionnel de la santé, les médecins sont tenus de promouvoir les activités qui favorisent le bien-être et l’accomplissement de soi.

Ils doivent profiter de chacune de leurs interventions auprès des personnes pour stimuler chez elles l’adoption d’attitudes et de comportements favorables à la santé.

Grâce à leurs interventions, les médecins spécialistes en santé communautaire peuvent favoriser chez les personnes âgées l’estime de soi, l’adaptation et l’autonomisation nécessaires à l’acquisition et au maintien de comportements optimaux.

Les services assurés par les médecins, consistent en l’évaluation de la situation de santé de la personne et de ses risques de MCV (volume globulaire moyen), la formulation d’objectifs de prise en charge, l’enseignement sur les facteurs de risque et leur modification, le suivi de la personne dans son auto-prise en charge.

  Maladie cardiovasculaire :

Toute personne ayant souffert de maladie cardiovasculaire devrait bénéficier d’un suivi par un médecin après son hospitalisation, de façon à favoriser le retour à un état de santé optimal par l’adoption et le maintien de comportements de santé.

Il est notamment important dans les premiers mois d’offrir des rencontres individuelles et des rencontres de groupe fréquentes, après quoi un suivi individuel semble plus apprécié.

Ce suivi devrait se prolonger au-delà d’une année. L’information donnée dans ce contexte favorise des changements positifs dans les habitudes de vie.

 

  Les activités de promotion de la santé

En France, divers documents de promotion de la santé ont été élaborés pour satisfaire les besoins des personnes âgées.

Les organismes tant publics que privés continuent à réagir favorablement à cette initiative, et des programmes particuliers voient le jour.

Bon nombre d’entre eux sont offerts par des organismes de soins de santé, des églises, des centres communautaires, des résidences de personnes âgées et divers autres organismes.

Les activités de promotion de la santé destinées aux personnes âgées, sont les mêmes que celles qui s’adressent aux autres groupes d’âge : conditionnement physique et exercice, nutrition, sécurité et lutte contre le stress.

  Vaccination :

Depuis plus d’un siècle, les vaccinations ont permis d’éradiquer certaines maladies infectieuses, de réduire considérablement le nombre de décès et de malades.

    Vaccination des adultes :

– Vaccin antirabique : donné aux femmes en âge de procréer qui ne l’ont pas encore reçu ou lorsque le titre est inférieur à 10 UI/ml.

– Vaccin contre l’hépatite B (s’il n’a pas été reçu pendant l’enfance) : série de 3 doses (une première dose est suivie d’une deuxième un mois plus tard, puis d’une troisième cinq mois après la deuxième) chez les personnes à risque.

– Vaccin antipneumococcique : donné une fois à l’âge de 65 ans ou avant en cas d’affection augmentant le risque d’infections invasives à pneumocoque.


Les couleurs tendance Printemps-Eté 2018

Commentaires fermés sur Les couleurs tendance Printemps-Eté 2018
Les couleurs tendance Printemps-Eté 2018

La saison estivale arrive à grands pas, une occasion pour refaire son dressing et donner un peu d’originalité et de fantaisie à son look.

Fashion week, festival de Cannes, stars et tapis rouges… autant de look et de styles vestimentaires qui vous inspirent, mais quelles sont les couleurs tendances de cet été ?

Le rouge vif de Bella Hadid au festival de Cannes, l’aubergine de Kim kardashian à la fashion week de Paris ou plutôt le bleu électrique du dernier tailleur de la journaliste et la brillante animatrice de la télé, Audrey Crespo-Mara ?

Le choix des couleurs est une des étapes les indispensables à l’entrée de chaque saison. Sachez que les magasins sont vos idéals muses. Les vitrines des boutiques de prêt-à-porter se sont customisées depuis un bon moment aux couleurs de l’été 2018. Du rose fuchsia, au bleu marin en passant par le lilas et le jaune citron, les adeptes de la mode et des tendances du moment sont perplexes et ne savent pas quelles couleurs choisir pour bien accueillir la saison estivale 2018.

Voici un aperçu des tendances couleurs printemps-été 2018 qui vous facilitera la tâche et vous aidera à mieux choisir votre look d’été et à rayonner tout au long de l’été.

Le bleu électrique, une couleur osée pour les femmes les plus stylées

Le tailleur bleu électrique porté cette semaine par la présentatrice de LCI Matin et l’épouse de Thierry Ardisson, Audrey Crespo-Mara a certainement attiré votre attention ou plutôt la combinaison de Dolce & Gabbana portée lors de la fashion week de New York ?

En effet, nombreuses sont les stars qui ont craqué pour cette couleur tonique et vivace ces derniers temps.

Conseils utiles : Ajoutez une touche d’argenté ou de blanc à votre tenue et offrez-vous un look unique et un aspect de star de la télé.

L’argenté, couleur tendance de l’automne-hiver 2017-2018

Synonymes de rayonnement et de festivité, cette couleur vivace et sobre à la fois est une tendance incontournable cet été. Adoptée par différents stylistes et créateurs de la mode à savoir, Christian Dior, Channel… et portée par plusieurs célébrités notamment Eva Green au festival de Cannes, Selena Gomez à l’occasion du lancement de son Revival Tour ou encore Jessica Alba à la soirée après Golden Globes.

Conseils utiles : Agrémentez votre tenue avec une touchette de noir ou un accessoire pailleté et soyez rayonnante, pétillante et le centre d’intérêt de votre cercle.

 

 

Osez le rouge pour été en pleine énergie

Considérée depuis toujours comme la couleur la plus fascinante et la plus ambiguë qui soit, le rouge est de retour cet été.

Vous l’avez certainement remarqué que tous les rendez-vous festifs des célébrités ont été embellis par une touche de rouge : la sublime robe signée Givenchy que portait Julianne Moore au festival de Cannes, la robe décolletée de Kim Kardashian pour sa soirée post-Oscars…

Conseils utiles : Evitez le doré et choisissez plutôt une couleur sombre pour un contraste raffiné et un aspect qui ne pourra être que sensationnel en soirée.

 

 

 


   Les compagnies d’assurances en France

Commentaires fermés sur    Les compagnies d’assurances en France
   Les compagnies d’assurances en France

Filiassur, l’assurance responsable qui a vu le jour au cours des trois dernières décennies, offre notamment les services de première ligne suivants : soins ambulatoires, immunisations, évaluation de l’état de santé et dépistage, enseignement et consultation.

Les populations visées par “Filiassur assurance” sont diverses ; la plupart du temps, elle compte une forte proportion de gens en milieu rural, de personnes très âgées et très jeunes, ou encore appartenant aux communautés culturelles.

Le nombre des organismes de toutes sortes qui fournissent des soins à domicile en milieu communautaire a augmenté parallèlement à l’accroissement des besoins.

  Quels sont les soins à domicile pratiqués par les infirmières ?

Les infirmières en soins à domicile n’ont pas la tâche facile, car les établissements de soins de courte durée renvoient à la maison ou dans la communauté des personnes qui commencent à peine à se rétablir et qui ont des besoins complexes.

Bon nombre de ces personnes sont âgées et présentent des problèmes de santé multiples qui exigent des soins infirmiers importants et intensifs.

Des technologies médicales, comme la ventilation assistée, l’alimentation par voie intraveineuse et l’alimentation entérale, auparavant réservées aux milieux de soins de courte durée, ont été adaptées aux soins à domicile.

Par conséquent, le milieu communautaire est devenu l’un des champs d’exercices de la profession d’infirmière.

Au jour d’aujourd’hui, les soins infirmiers à domicile nécessitent des connaissances et des compétences de haut niveau en soins généraux, mettant l’accent sur les soins de santé communautaire, les soins de courte durée, les soins palliatifs et les soins de fin de vie.

Cette spécialité exige aussi une grande compétence en matière d’évaluation, une bonne dose de jugement clinique et la capacité de prendre des décisions.

Les infirmières en soins à domicile, qui sont souvent appelées à donner des soins à courte durée, fournissent aux personnes présentant des besoins de santé urgents, des services dits “de technologies de pointe et à forte intensité relationnelle”.

En outre, il leur incombe de donner de l’enseignement tant au malade qu’à sa famille, d’entrer en contact avec les organismes communautaires, de coordonner les soins et le suivi.

Pour ces raisons, le domaine d’application des soins infirmiers médico-chirurgicaux ne se limite pas au milieu hospitalier, car les soins de courte durée sont aussi fournis à domicile, et en milieu communautaire.

   Les soins infirmiers cliniques :

Les soins infirmiers cliniques doivent s’adapter constamment afin de pouvoir répondre aux besoins et aux attentes d’une société en mutation.

L’élargissement du champ d’action d’activité de l’infirmière illustre bien cette transformation et répond à la nécessité d’améliorer la répartition des services sanitaires et d’abaisser le coût des soins de santé.

Les infirmières peuvent recevoir actuellement une formation de pointe dans des spécialités aussi variées que les soins intensifs, les soins coronariens, les soins aux personnes atteintes de troubles respiratoires, les soins aux personnes atteintes de cancer, les soins à la mère et à l’enfant, les soins intensifs aux nouveaux nés, la rééducation, la traumatologie, les soins aux personnes vivant en milieu rural et les soins aux personnes âgées.


Quand les règles médiatico-électorales éliminent les petits candidats

Commentaires fermés sur Quand les règles médiatico-électorales éliminent les petits candidats
Quand les règles médiatico-électorales éliminent les petits candidats

 

Dans l’étude de l’influence des médias sur le comportement politique et électoral, la théorie des effets directs limités, est dominante depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs travaux ont tenté de montrer, par différents moyens, cette influence limitée ou incertaine.

Tout d’abord, de nombreuses études empiriques ne sont pas parvenues, à établir de corrélations significatives, entre la fréquentation de certains médias, et l’adhésion aux idées qu’ils véhiculent préférentiellement.

 

 Les influences indirectes des médias :

“Dans cette nouvelle perspective, les médias sont susceptibles d’exercer, notamment, cinq types d’influences sur le comportement électoral et la naissance ou l’évolution d’une nouvelle force politique.

Tout d’abord, la “fonction d’agenda”, qu’assurent les médias (et les sondages rendus publics), peut entraver ou faciliter l’émergence d’une nouvelle force politique de manière indirecte.

Ainsi, en sélectionnant les thèmes qu’ils abordent au cours d’une campagne électorale, les médias peuvent favoriser davantage telle ou telle force politique.

Ensuite, les médias et les sondages rendus publics génèrent des effets d’amorçage (priming effect) qui, en attirant l’attention sur un problème plutôt qu’un autre, contribuent à faire de ce problème, de cet enjeux ou de la manière dont il est traité, un critère d’évaluation des gouvernements, des candidats et des politiques publiques.

De ce point de vue, l’interaction entre les différents médias ou entre médias et sondages peut produire d’importants effets d’amorçages ou, au contraire, de fermeture.

Le plus souvent, les sondages d’opinion ne se posent que les questions, que les médias se posent.

Ils peuvent donc, rendre compte, principalement, de l’action exercée antérieurement par les médias sur leur public.

Les sondages, au lieu d’ouvrir les médias aux problèmes effectifs, ils contribuent à exercer un effet de fermeture.

De même, de nombreux médias se calquent sur des médias de référence et traitent les sujets que ceux-ci traitent.

Cela tend à renforcer la dépendance ou l’indépendance des médias entre eux.

D’où résultent un effet de fermeture des médias, l’actualité tendant à se circonscrire à ce dont traitent les médias, et, par la même, un effet de frein potentiel à la discussion d’informations sur une nouvelle force politique – et donc, à son apparition.

 

Par ailleurs, et cela peut être essentiel dans le cas d’une force politique naissante, les médias contribuent à la visibilité et à la légitimation des acteurs.

L’homme politique bénéficie déjà, en dehors du contenu même de son discours, d’un effet de légitimation, confronté par la redondance de la diffusion à travers d’autres médias.

Et cette légitimation, cette institutionnalisation de l’homme politique se produisant dans une émission échappe au filtre de l’exposition sélective, puisque même ceux qui ne regardent pas l’émission en question, ayant été informés par d’autres moyens du fait qu’elle a eu lieu, intègrent aussi, dans leur référent le nouveau statut de l’homme politique légitimé, produit par simple tenue du discours…”, Audrey Crespo-Mara.

Cette journaliste-présentatrice, anime toujours les soirées électorales de LCI.

Audrey Crespo-Mara, la présentatrice phare de la télévision française, a signé un double record d’audience depuis la rentrée.

 

 


Les vins de l’île de La Réunion

Commentaires fermés sur Les vins de l’île de La Réunion
Les vins de l’île de La Réunion

À Cilaos, en plein centre de la Réunion, qu‘on retrouve la grande région vinicole de l’île. Habitants et touristes savent que c’est l’endroit idéal pour découvrir les bons vins réunionnais. Dans ce terroir volcanique, on découvre deux types de vignerons les indépendants, qui produisent leurs propre vins pour les apéritifs sucrés, et les coopérants qui cèdent leur vendange au chai de Cilaos, dont le vin s’associe à merveille avec les mets locaux.

L’histoire du vin réunionnais

Il y a plus d’un siècle que la vigne prospère dans ces terres. Presque dans chaque maison sur l’île on retrouve un pied de vigne essentiellement pour créer un espace ombragé au devant de la maison, où les invités pourront prendre un petit café ou déguster un petit verre de vin. Certains vont même associer le pied de vigne avec des superstitions, comme avoir plus de chance dans la vie.

En créant leur propre vin, pour le servir aux convives quand ils viennent leur rendre visite, toutes les maisons ont gardé cette petite tradition d’avoir un petit hangar où laisser le vin vieillir tranquillement.

 

Difficulté de la culture des vignes sur l’île

L’île de la Réunion ayant un sol volcanique est une région montagneuse, avec très souvent des aléas climatiques désastreuse comme les cyclones, rendant la culture de la vigne à la Réunion, un domaine d’investissement pas trop fiable.

Le dirigeant du négoce en vin, le Raphaël Michel, a mentionné en parlant sur les techniques culturales de la région « la conduite de la vigne dans la région ce fait entièrement à la main, et par manque de moyens financiers les vignerons évitent de traiter leurs vignobles par des produits chimiques. Pour ces raisons, les vignerons favorisent la biodiversité au sien de leurs parcelles pour créer un équilibre entre la plante et les insectes ravageurs. Pour ce faire, ils plantent en intercalaire avec la vigne, des plants de lentilles ».

Mickaël Gouthier, vigneron indépendant à Cilaos, a déclaré, « souvent les gens me pose la question est-ce que vous avez choisi de faire une culture biologique ou raisonnée pour le besoin du marché ? Alors que moi, je fais tout l’entretien de ma parcelle à la main, en évitant d’utiliser les produits phytosanitaires juste par manque de moyens ».

Pour produire du vin blanc, on utilise essentiellement le Couderc qui est un cépage hybride, qui a l’avantage d’être résistant aux maladies et demande très peu d’entretien. Pour le vin rouge ou rosé, on retrouve, le cépage Isabelle, ayant des raisins noirs, ce cépage est d’origine américaine, du Caroline du Sud. Comme a bien précisé l’expert en viticulture et propriétaire du négoce centenaire le Raphaël Michel, Guillaume Ryckwaert, « le cépage Isabelle est utilisé sur l’île non seulement pour produire du vin, mais encore en cuisine, pour apporter la petite note sucrée aux plats locaux ».


La chine et les États unis : les moteurs de la consommation du vin du monde

Commentaires fermés sur La chine et les États unis : les moteurs de la consommation du vin du monde
La chine et les États unis : les moteurs de la consommation du vin du monde

 

Malgré la légère régression des superficies de vignoble mondiale avec une perte de 7 000 ha essentiellement en Europe, la superficie des vignobles en Chine continue à augmenter en confirmant sa deuxième place mondiale juste derrière l’Espagne. En parallèle le commerce du vin à travers le monde continue son augmentation en réalisant un bond de 10.6 % en 2015, en enregistrant un gain de 28.3 milliards d’euros, selon l’organisation internationale de la vigne et du vin.

La production du vin en France

Avec ses 8.2 milliards d’euros, la France garde sa place de premier l’exportateur en valeur, avec prés de 29 % de parts de marché du vin au monde. Mais en terme de volume, la France est la troisième avec 14 millions d’hectolitres comme l’a déclaré l’organisation du vin mondial (OIV). L’Espagne est toujours en premier rang avec ses 24 millions d’hectolitres, mais en termes de valeur reste dans la troisième place, à cause de ces prix moyens qu’elle propose. En deuxième place en volume on retrouve l’Italie avec ses 20 millions d’hectolitres. Ses trois pays en têtes (la France, l’Italie et l’Espagne) représentent à eux seules 56 % des volumes totaux échangés dans le monde. Mais ce sont les États unies qui enregistrent la plus forte croissance en exportations avec 26.5 % en hausse tandis que la consommation mondiale a stagné autour de 240 hectolitres depuis la crise de 2008.

Par contre les grands crus produits par la France gardent sans problème leur place chez les amateurs de grand vin, vu qu’ils n’ont pas d’équivalent dans le monde. La France, mise plus sur la qualité de ses grands crus pour garder sa place de premier exportateur au monde que sur la production en grande quantité. En effet, l’un des grands négociants de vin français, on retrouve, Raphaël Michel qui propose pour ses clients des assemblages de vins uniques.

Les vignobles mondiaux régressent

En effet, la surface totale des vignobles dans le monde représente 7.53 millions d’hectares toutes catégories confondues (raisins de table, raisins secs et raisins pour vin). Cette surface a régressé légèrement avec une perte de 7 000 ha surtout en Europe, alors que la demande est en nette augmentation. La Chine continue à augmenter la superficie de ses vignobles en agissant sur la croissance mondiale du vignoble comme l’a déclaré le propriétaire de Raphaël Michel, la société créatrice de cuvée depuis 1899. Pour ces raisons, la Chine reste le moteur de la croissance mondial des vignobles dans le monde.

Du côté de la consommation, les États unis pour la troisième année garde sa place de premier pays consommateur au monde avec 31 millions d’hectolitres/an alors que la chine est loin derrière avec 16 millions hectolitres, mais qui continue d’augmenter. Ces deux pays sont les moteurs de croissance de consommation du vin du monde.

 

 


« Previous Entries Next Entries »