subscribe: Posts | Comments

L’opposition syrienne exige le départ d’Assad mort ou vif

0 comments

Les discussions pourraient s’arrêter avant même d’avoir commencé. Ce sont les craintes des négociateurs après les déclarations du chef de la diplomatie syrienne, fidèle à Bachar El Assad, il affirme que le régime de Syrien a négocieras avec personne et surtout ceux qui veulent discuter de la présidence.

Bachar El Assad est une ligne rouge et il appartient selon le peuple syrien. La volonté du clan Assad formait un gouvernement dit d’unité, intégrant des membres de l’opposition et amendé l’actuelle constitution, mais pas question pour l’opposition, mine de ses branches soutenues par l’Arabie Saoudite, le haut comité des négociations refuse de se joindre à un gouvernement élargi sous l’égide de Bachar El Assad.

L’opposition considère que la période transitoire commence par le départ de Bachar El Assad ou avec sa mort. Pour eux, il ne peut y avoir une étape ou se régime ou la tête de se régime continue à être au pouvoir.

L’envoyé spécial des Nations Unis pour la Syrie Staffan De Mistura appelle à des élections sous l’égide de L’ONU dans un délai de 18 mois. La réponse de Damas a cette proposition est sans ambage. Pour le régime, l’ONU n’a pas le droit de discuter des élections présidentielles, car c’est du seul ressort du peuple syrien.

Des élections législatives convoquées par Bachar El Assad auront lieu le 13 avril, mais elles n’auront aucune valeur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *