subscribe: Posts | Comments

Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine

Commentaires fermés sur Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine
Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine

Le chômage des jeunes est devenu aujourd’hui une question préoccupante pour l’Union africaine (UA).
La réalité du chômage en Afrique est très alarmante. D’après la Banque Mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD), les villes ont des taux de chômage bien plus élevés que les zones rurales. Et il semble que les pays à revenus plus élevés soient plus touchés. Le continent africain compte le plus de jeunes au monde.
L’Afrique compte aujourd’hui 420 millions de jeunes âgés de 16 à 28 ans, soit plus de 32 % de la population. Leur nombre devrait tripler d’ici à 2045.
Le continent africain a connu, ces cinq dernières années, une croissance rapide de sa
population. Si elle est valorisée, cette croissance de la population en âge de travailler pourrait, selon la Banque africaine de développement, apporter des gains de productivité.
Mais aujourd’hui, la majorité des jeunes africains n’ont pas de perspectives économiques stables. La situation varie fortement d’un pays à l’autre.
Tandis que 15 à 18 millions de jeunes entrent chaque année sur le marché du travail, seuls 5. 3 millions d’emplois sont créés.
Le taux du chômage des jeunes reste encore trop élevé, malgré la lutte pour l’emploi des jeunes en Afrique. Ce problème risque encore d’être encore plus grave si aucune solution durable n’est trouvée. Alors, il est urgent de créer des offres d’emploi en Tunisie.

Relever le défi de l’emploi des jeunes en Afrique

L’UA vient de lancer un appel à ses États membres (Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, etc.) à s’engager pour résoudre la problématique du chômage des jeunes en leur fournissant une formation et une éducation de qualité.
La Banque africaine de développement nourrit une vision transformatrice face à l’entreprenariat et à l’emploi des jeunes en Afrique. Cette dernière est en position unique de faciliter cette stratégie aux côtés de la société civile, du secteur privé et également de ses partenaires aux seins de gouvernements. Elle leur donnera ainsi des moyens d’action.
Favoriser la création des offres d’emplois en Afrique décents est l’une des priorités actuelles de l’Organisation Internationale du Travail. Sa mission est de renforcer le dialogue social afin de résoudre les problèmes liés au monde du travail, améliorer la protection sociale, favoriser la création d’emplois décents et promouvoir les droits au travail.
Les offres d’emploi sont publiées sur le ‘portail de l’emploi’ du gouvernement fédéral.

Comments are closed.