subscribe: Posts | Comments

Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?

Commentaires fermés sur Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?
Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?

Cette année, le mois d’avril est chargé en fêtes religieuses. Le Conseil Français du Culte Musulman (ayant vocation à représenter les musulmans de France auprès des instances étatiques) estime que les mesures sanitaires pourraient se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois, donc au-delà du début du mois de Ramadan.

En se basant principalement sur des calculs d’astronomie, le 1er jour du mois de Ramadan 2020 aura lieu le vendredi 24 avril. Mohamed Moussaoui, le président du CFCM, appelle ainsi les musulmans de France à vivre autrement ce mois béni, dans le strict respect de ces mesures. “Mais si les mosquées demeureront fermées (Grande Mosquée de Paris, Grande Mosquée de Lyon, mosquée d'Évry-Courcouronnes) aussi longtemps que possible, les fidèles ne sont pas dispensés du jeûne pour autant”, ajoute-t-il.

Ce dernier invite tous les musulmans à conserver leurs habitudes (prières, jeûne, lecture du Coran, etc.) des années précédentes, en dépit du confinement.

C’est officiel, pas de rassemblement de plus de 200 personnes

L’Hexagone en est toujours au stade 2 de l’épidémie de Covid-19, mais le chef de l’Etat a tout de même décidé de serrer davantage la vis.
Le mois de Ramadan 1441-2020 va, malheureusement, survenir dans un contexte de crise sanitaire. Les mesures de confinement et de restriction, ayant débuté le lundi 23 mars pour tenter de freiner l’expansion du nouveau Covid-19, pourront durer plusieurs mois. Si le confinement est prolongé au-delà du 25 avril, cela va sûrement englober le mois de Ramadan.
Pour rappel, les rassemblements de plus de 200 personnes sont désormais strictement interdits dans l’ensemble du territoire. Les activités quotidiennes devront donc avoir lieu sans rassemblement. “Et les prières collectives ne pourront pas être effectuées à la mosquée. Il faudra ainsi se contenter de prier à la maison en famille jusqu’à nouvel ordre”, précise Mohamed Moussaoui.

Le Conseil Français du Culte Musulman a donc fait le point sur les activités quotidiennes et leurs éventuelles alternatives. Il recommande aux fidèles d’observer le jeûne comme d’habitude et d’accomplir les prières de Tarawih (prières quotidiennes du soir pendant le mois de Ramadan) chez eux. Il a néanmoins appelé les ‘imams’ à tripler d’efforts (des invocations, des interventions écrites ou orales, des récitations du Coran, etc.) afin de les accompagner dans leur vie spirituelle. “On doit donc se préparer à vivre autrement le mois de Ramadan”, ajoute le président du conseil.

Comments are closed.