subscribe: Posts | Comments

Comment investir dans une entreprise française ?

Commentaires fermés sur Comment investir dans une entreprise française ?
Comment investir dans une entreprise française ?

Acquérir directement des parts du capital d’une entreprise PME non cotée, c’est le moyen intéressant pour les entreprises en France afin de leur fournir des financements qu’elle a besoin pour son développement économique. Cette forme de placement au potentiel de gains énorme est devenue un jeu d’enfant pour les contribuables en France. Toutefois, un tel investissement comporte un risque assez élevé puisqu’un grand nombre des PME sont vouées à la faillite. C’est pour cette raison que le gouvernement offre l’avantage fiscal pour tout investisseur qui opte d’investir dans une PME afin d’encourager le développement économique de l’Etat.
Comment investir dans une entreprise en France ? Et comment réduire le risque de ce type de placement ? Ce sont deux questions auxquelles répondra, Niels Court Payen, le président et co-fondateur de la société de gestion A Plus Finance, dans cet article.

Les plate-formes sur internet

Il existe une trentaine de sites participatifs qui sont accessibles au grand public. Ces derniers quatre ans, investir directement dans une entreprise est devenu un investissement qui est assez démocratisé. En effet, ce placement n’est plus réservé aux fonds spécialisés qui peuvent investir prés de 50 00 euros d’un seul coup et de devenir actionnaire dans 30 % du capital d’une entreprise ou d’une stat-up.
Une trentenaire de plateformes ont vu le jour, permettant le financement participatif, devenant ainsi plus accessible au grand public. Avec seulement 3 % de frais d’entrée, ces plates-formes permettent aux investisseurs non-fortunés de pouvoir se lancer dans l’investissement des entreprises qui ont été pré-sélectionnées.
Parier sur la progression économique rapide d’une PME non cotée tout en profitant de l’importante réduction d’impôts, c’est ce que permet la plate-forme internet d’investissement participatif. Toutefois, il faut faire attention puisque plus de 30 % des entreprises sélectionnés par ces plateformes feront faillite avant 5 ans.
Selon l’une des sociétés de gestion spécialisées dans l’investissement des PME, A Plus Finance, afin de diminuer le niveau de risque, il est indispensable que l’investisseur diversifie sa mise sur au moins une dizaine de sociétés.

Diversification

Afin de réduire le risque, l’investisseur doit répartir son investissement sur un grand nombre de PME. Il est important de mentionner que si à long terme les taux de rentabilité de l’investissement PME se rapproche de 10 % par an, l’investissement est alors assez risqué. Même en optant pour des plate-formes expérimentées, qui se permettent d’effectuer un premier tri drastique des PME la réussite de ce type d’investissement est loin d’être garantie. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux investir dans plusieurs entreprises tout en visant des domaines d’activité différentes.

Comments are closed.