subscribe: Posts | Comments

Plafonnement des niches fiscales 2019 : quelles nouveautés ?

Commentaires fermés sur Plafonnement des niches fiscales 2019 : quelles nouveautés ?
Plafonnement des niches fiscales 2019 : quelles nouveautés ?

Crédit d’impôt, Loi Pinel, produits d’épargne, les Français sont de grands adeptes de la défiscalisation. Afin de mettre des limites à ceux et celles qui savent très bien utiliser les avantages fiscaux, les pouvoirs publics ont fixé un maximum – 25 millions d’euros. C’est le plafonnement des dérogations fiscales ! Les dérogations fiscales reviennent de manière intermittente dans le grand débat national organisé par le gouvernement.
Le plafonnement global des niches fiscales s’élève à 25 millions d’euros en 2019. Si ce plafond s’abaisse en 2020, cela peut pénaliser les foyers qui recourent au crédit d’impôt pour l’emploi à domicile, pour l’entretien des jardins, la garde d’enfants ou encore le ménage.
Après la TVA à taux zéro, la taxe d’habitation, l’impôt sur la fortune, ce sont au tour des dérogations fiscales de faire leur entrée dans le grand débat.
Le président de la société de gestion “A Plus Finance” propose de baisser le plafond global des niches de 25 millions d’euros. Actuellement, seuls 18 500 foyers sont concernés, ce qui représente une économie de 98 500 euros.
“Mettre les dérogations fiscales ou les dépenses fiscales sous conditions de ressources pour qu’elles profitent aux classes populaires et moyennes plutôt qu’aux plus aisés. Voilà une idée de justice fiscale”, ajoute Niels Court-Payen, le président et co-fondateur d’A Plus Finance. Celui-ci veut instaurer des plafonds de ressources pour les dépenses fiscales.

Spécial impôts 2019 : les dépenses qui ouvrent droit à des réductions d’impôt

Aujourd’hui, il existe à peu près 500 dépenses fiscales dont le coût pour les finances publiques atteint les 250 500 milliards d’euros, notamment à l’avantage des sociétés.
Chaque année, les redevables peuvent profiter d’avantages fiscaux qui prennent la forme de réductions ou de crédits. Le total de ces avantages est plafonné à 25 millions d’euros.
Le ministre des Comptes publics “Darmanin” a refusé de réformer l’impôt sur le revenu – IR – par la création d’une tranche d’impôt complémentaire pour les plus riches.
“J’y suis contre. Je rappelle que seuls 36 % des Français sont redevables, et que les 15 % les plus riches payent déjà 82 % du total de l’IR”, souligne le ministre des Comptes publics.
Celui-ci propose de rappeler à tous les Français – sans exception – l’importance des impôts qui financent des services publics gratuits – on donne l’exemple des hôpitaux, des écoles, etc. – qui font le pacte social français.

Le plafonnement de 25 millions d’euros, peut-il être augmenté ?
Évidemment ! Deux plafonnements existent, actuellement, dont les barèmes n’ont pas changé depuis 2017 :
– le plafonnement de base de 25 millions d’euros ;
– ce plafond sera majoré à 36 millions d’euros si le contribuable investit dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle ou dans l’immobilier Outre-mer.


PSG : fair-play financier, fichage ethnique…que des accusations qui visent à toucher l’image du club

Commentaires fermés sur PSG : fair-play financier, fichage ethnique…que des accusations qui visent à toucher l’image du club
PSG : fair-play financier, fichage ethnique…que des accusations qui visent à toucher l’image du club

Suite aux accusations qui se succèdent depuis plus d’un mois au niveau des coulisses du célèbre club parisien, avec notamment les multiples révélations du football Leaks, publiées par Mediapart évoquant l’affaire du fichage ethnique, ainsi que l’affaire du fair-play financier, le club de la capitale vit un véritable cauchemar. « Le PSG est en train de subir un réel acharnement médiatique » a affirmé le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes.
Quels sont les impacts de toutes ces accusations sur l’image du célèbre club de la capitale ?

Le PSG traverse une rude période

Traversant une période tumultueuse, de l’UEFA et sa demande de réexaminer les comptes du club pour analyser le fair-play financier, surtout après la tournée médiatique du président de la Ligue de football espagnol, Javier Tebas qui n’a pas arrêté de s’acharner sur le club de Nasser Al Khelaïfi, en passant par les multiples révélations des Football Leaks publiées par Paname Squad en évoquant le fichage ethnique qui a eu lieu dans les centres de formations des jeunes joueurs, jusqu’à les contrats des joueurs qui ont été divulgués au grand public, et enfin la dernière affaire d’harcèlement sexuel d’une hôtesse au Parc des Princes, le PSG n’a pas encore fini avec toute cet acharnement médiatique. À peine le temps de se défendre que d’autres accusations surgissent. Toutefois, le célèbre club parisien peut compter sur les quelques journalistes sportifs, dont Pierre Ménès, qui ont critiqué cette campagne que mène le média français contre le PSG.
En effet, plus d’un mois, le PSG alimente la chronique extra-sportive comme il a rarement était. Depuis, la communication du club assurer par Jean-Martial Ribes est en surchauffe en délivrant un grand nombre de communiqués. Alors que le directeur général délégué du PSG, Jean-Claude Blanc avait l’habitude d’être discret, il a donné durant cette période de nombreux entretiens afin de défendre le club de la capitale.

Fichage ethnique

Suite aux accusations concernant le fichage ethnique de certains jeunes joueurs du club, les dirigeants du PSG ont décidé de mener, à la demande du président du PSG Nasser Al Khelaïfi, une enquête interne, afin d’éclaircir cette affaire au public. Cette enquête qui a duré 4 semaines, a été effectué par un cabinet d’avocats externe. Le 15 novembre dernier, le directeur général délégué du PSG, Jean-Claude Blanc, a présenté les résultats de l’enquête à la ministre des Sports, en affirmant « l’enquête a révélé que ces pratiques ont été réalisées suite à une initiative personnelle du directeur de recrutement des centres de formations hors île de France. Aucun membre de la direction du PSG n’a connaissance sur ce système de fichage ».
Selon un sondage effectué par Orange sports, 68 % des votants pensent que le média est en train de mener une campagne anti-PSG. Néanmoins, tout cet acharnement n’a pas eu de conséquence ni sur la popularité ni sur les sponsors du club de la capitale, puisqu’aucun partenariat n’a été remis en cause suite à ces accusations.


Le beIN Media Group, fête ses 15 ans d’existence

Commentaires fermés sur Le beIN Media Group, fête ses 15 ans d’existence
Le beIN Media Group, fête ses 15 ans d’existence

Ce 1er novembre le groupe beIN média a fêté ses 15 ans d’existence. En effet, le 1er novembre 2003 a été lancée la première chaîne de sport qatarie appartenant à la chaîne d’information la plus regardée du monde arabe, Al Jazeera. Portant le nom de Al Jazeera Sports, la chaîne de sport a été renommé beIn Sport en 2013, avant de devenir après quelques mois, le beIN Sports (avec un S), se détachant, ainsi de la chaîne mère Al Jazeera.

Évolution du beIN Sports

Dans l’hexagone, le beIN sports a dépassé facilement les 4 millions d’abonnés en juillet 2018. Fêtant plus de 6 ans d’existence en France, le beIN Sports présidé par Nasser Al Khelaïfi, est sous la direction de Yousef Al Obaidly qui a participé dans le lancement de beIN Sports Asia-Pacific et beIN Sports Americas, en permettant à la chaîne de s’agrandir en créant des partenariats avec plusieurs groupes audiovisuels comme le BBC Worlwide en mars dernier. Donnant des ailes au groupe de média, Youssef Al Obaidly, a permis le lancement de la chaîne BBC Earth au niveau du Moyen-Orient, ainsi que au niveau de l’Afrique du Nord depuis le 5 avril dernier grâce au bouquet par satellite beIN.
Mais encore, le directeur général du beIN media group, compte étendre la distribution du BBC Earth en Turquie à travers le plus grand opérateur de télévision payant turc, le Digiturk.

Avec l’objectif de faire redécouvrir à cette nouvelle audience de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, les plus beaux recoins de notre planète et notre univers, le BBC Earth essaie de mettre en lumière le travail des plus grands réalisateurs et ceci grâce à la plateforme Mena qui fait partie au réseau beIN.

Lancement de BBC Earth

Selon le directeur de communication du beIN group média et bras droit de Nasser Al Khelaïfi, Jean-Martial Ribes, a annoncé que le BBC Earth diffusera très prochainement la série la plus regardée de l’année, « Blue Planet II », qui a enregistré 14.1 millions de téléspectateurs au niveau du Royaume-Uni. Tous les programmes seront sous-titrés en arabe pour le Moyen-Orient.
En outre, le beIN a lancé un grand nombre de services, ainsi que de nouvelles chaînes au sein de son bouquet, afin de renforcer sa position par rapport au bouquet TV.

En effet, le bouquet beIN compte offrir les contenus les plus récents au niveau des séries, jeunes, cinéma et jeunesse grâce aux multiples partenariats signés avec les plus grands studios comme Sony et Warner.
Parmi les nouveautés proposées par le bouquet toute une chaîne qui sera consacrée aux nouveautés cinématographique de Hollywood permettant à l’audience, de télécharger les films, des séries, mais aussi des événements.
Pour les plus jeunes, le bouquet beIN propose des programmes en partenariat avec Baraem, Jeem et Dreamworks, afin de satisfaire tous les choix.


Immobilier Londres : comment acheter un bien dans la capitale du Royaume-Uni ?

Commentaires fermés sur Immobilier Londres : comment acheter un bien dans la capitale du Royaume-Uni ?
Immobilier Londres : comment acheter un bien dans la capitale du Royaume-Uni ?

Tout comme la capitale française, le marché de l’immobilier à Londres est assez compétitif, c’est pour cette raison qu’un acquéreur doit être réactif et doit agir rapidement afin de trouver un bien de qualité. En effet, dans le marché de l’immobilier au sein de capitale du Royaume-Uni, la demande est beaucoup plus élevée que l’offre.
Il est par conséquent important d’avoir quelques astuces afin de pouvoir trouver la perle rare à un bon prix.

Fixer votre budget

Londres se diversifie de plus en plus, en accueillant davantage d’expatriés venus des quatre coins du monde. Les banques britanniques apprécient les investisseurs étrangers qui veulent investir au Royaume-Uni, en leur donnant plus d’assurance et d’éligibilité afin d’avoir des prêts immobiliers, encourageant ainsi les étrangers d’acquérir des biens. Grâce à ces prêts immobiliers, l’acquéreur pourra fixer son budget d’achat.

Trouver un allié de confiance

Certes, pour un français, qui ne se trouve pas sur place, c’est un peu dérangeant de faire des aller-retours juste pour effectuer des visites qui sont très souvent inutiles, néanmoins, il peut déléguer sa recherche à des chasseurs immobiliers français qui possèdent des filiales à Londres, tels que Homelike Home, le spécialiste de la chasse immobilière depuis plus de 15 ans au niveau de Paris, Bordeaux et Londres.
Trouver un chasseur de bien, un partenaire de choix qui vous accompagne de la définition de vos besoins jusqu’à la signature du contrat d’achat est un point très important. En effet, proposant un service clé en main, le chasseur du bien, effectue des recherches des biens selon un cahier de charges fixé par le futur acquéreur. En outre, il effectue aussi une première visite des biens les plus intéressants afin de vérifier si tous les critères fixés par l’acquéreur sont bien présents. Par la suite, le chasseur immobilier tel que Homelike Home, partage au niveau d’un blog ou dans un espace dédié au client les différents rapports et photos de tous les biens visités. L’acquéreur sélectionne ainsi les biens les plus intéressants, afin d’effectuer les visites en une seule journée en évitant, ainsi les visites inutiles et la perte de temps.
Grâce à ses connaissances des lois qui régissent l’achat et la vente au Royaume-Uni, le chasseur immobilier pourra vous apporter le conseil qu’il faut tout en négociant les prix d’achat avec l’agent immobilier ou le propriétaire.
Le chasseur immobilier bordeaux et Paris s’assure aussi de la faciliter des relations entre les agents ou le vendeur et l’acquéreur en réglant la paperasse de l’achat en toute transparence pour satisfaire toutes les parties.

 


Ramadan : “mois sacré”

Commentaires fermés sur Ramadan : “mois sacré”
Ramadan : “mois sacré”

Pourquoi les musulmans jeûnent-ils pendant le Ramadan ?

Le jeûne du Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’Islam (le quatrième). Il est certainement le pilier le plus respecté et le plus connu en Europe (notamment en France et en Belgique). En fait, Ramadan est le nom arabe du 9e mois de l’année lunaire. C’est au cours de la 27e nuit de Ramadan (la fameuse “nuit du destin” : “Laylat Al Qadr”) que Muhammad (le Messager de Dieu) aurait reçu la révélation (à l’âge de quarante ans). Depuis, durant ce mois “sacré”, les musulmans (notamment les croyants) doivent s’abstenir de fumer, d’avoir des relations sexuelles, de boire et de manger, du lever du soleil à son coucher. Par le jeûne (Al Sawm), le musulman (notamment le croyant) doit partager la condition des plus démunis. Les récitations du Coran se multiplient durant le mois de Ramadan. Des sermons ou des chants rappellent les grands thèmes de prières privées (vocales) ou “Dou’a”, traditionnelles dans l’Islam. Des passages les plus significatifs du Coran, des “hadiths”, ont été repris, soit dans les prières rituelles elles-mêmes, soit dans des conférences spéciales. Ceux-ci se dégageaient eux-mêmes des invocations traditionnelles qui furent rappelées : appel à la miséricorde de Dieu, demande de recevoir une part des biens de ce monde, et une part de biens dans l’autre, demande d’être préservé du tourment du feu de l’enfer, demande de la protection de Dieu, demande du pardon des péchés…


La grandeur de Dieu

Parmi les sujets de chants religieux à la radio, on retrouve plusieurs fois la Grandeur de Dieu Créateur, exaltée par sa Création. Certains chants s’adressent plus directement à Dieu, comme des sortes de soliloques. Mais la plupart chantaient le Ramadan lui-même, sa paix, la lumière de son croissant, les pratiques religieuses ou sociales, la joie de l’Islam durant ces trente jours.

Comment se faire expier les péchés ?

Quant à la place de l’idée du péché, durant le mois de Ramadan, il est difficile de la déterminer exactement. Tandis que la spiritualité du carême est bâtie en fonction du péché et de son pardon, celle du Ramadan (9e mois de l’année lunaire), semble-t-il, est centrée sur la maîtrise des passions et l’obéissance à Dieu. Et c’est à l’arrière-plan, comme sur une toile de fond qui fait mieux ressortir le portrait de l’homme vertueux qu’apparaissent le péché et le pardon. Ces deux mots de péché et de pardon sont revenus fréquemment, soit dans les conférences, soit dans les prières privées, soit dans les chants à la radio.
La tradition enseigne que le jeûneur fidèle voit ses péchés pardonnés à l’occasion du Ramadan : “Celui qui accomplit Ramadan avec foi et espoir lucide est libéré de ses péchés [et devient pur] comme au jour où sa mère le mit au monde”. L’homme revient à son Seigneur, il demande pardon de son péché, il renouvelle l’alliance et en resserre les liens. Dieu accepte ce “retour”, “Tawba”, même si les péchés s’étaient multipliés ; Il ouvre Sa porte à qui veut revenir vers Lui et pardonne.

Pour plus de détails vous pouvez consulter le calendrier ramadan 2019 et les horaires.

 


Sofica : performance et avantage fiscal

Commentaires fermés sur Sofica : performance et avantage fiscal
Sofica : performance et avantage fiscal

Les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, sont des dispositifs d’investissement qui assurent le financement des productions cinématographiques tout en profitant d’une réduction de l’impôt sur le revenu.

Qu’est-qu’une Sofica ?

En effet, une Sofica est une société de capital investissement dont l’objectif est de collecter les différents fonds privés, afin de financer les différents œuvres cinématographiques ou audiovisuelles. Ce genre de société peut être créé soit par un professionnel du secteur soit par un organisme financier comme une société de gestion telle que A Plus Finance ou un établissement bancaire. Les Sofica s’adressent essentiellement à des investisseurs qui visent à investir à long terme. Pour acheter des parts et souscrire dans une société de Sofica, l’investisseur doit investir au minimum 5 000 euros.

Avantage fiscal d’une Sofica

Tout investisseur particulier qui place son épargne dans une société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, profite d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 48 % de son investissement, dans la double limite de 25 % du revenu net global du contribuable et un plafond de 18 000 euros d’investissement, soit une diminution maximale de 5 400 euros.
Toutefois, l’avantage fiscal varie d’une société à une autre. En effet, le taux de réduction d’impôt sur le revenu est de 36 %, si la société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel s’engage à placer au moins 10 % de son fonds dans des projets de production, avant la fin de l’année. Ce taux de réduction passe à 48 %, si la société s’engage à consacrer au moins 10 % de ses fonds, soit dans le développement des fictions ou des animation ou de documentaires sous le format d’une série, soit dans l’achat des droits qui portent sur les recettes d’exploitation des œuvres cinématographiques. Donc l’avantage fiscal pourra atteindre 8 640 euros, en réduisant 48 % d’impôt sur revenu.
Il est important de savoir que l’investissement est conservé durant 5 ans dés la date du versement.

Sofica et l’impôt de solidarité sur la fortune

L’investisseur redevable de l’impôt de solidarité sur la fortune doit impérativement déclarer ses parts détenues dans une société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel à leur valeur connue le 1er janvier de l’année de la souscription.
Créé depuis 1985, ce type de société qui doit être agréé par le CNC (Centre national du cinéma) pour pouvoir présenter ses services, présente généralement une performance d’investissement qui est assez faible. En effet, selon la responsable de la société de gestion A Plus Finance qui gère la Sofica A Plus Image 8, l’investisseur récupère rarement la totalité de la somme investie, à moins qu’exceptionnellement le film financé à connu un vrai succès auprès du public. Toutefois, le rendement des Sofica peut atteindre malgré tout 4 % grâce à l’avantage fiscal qu’elle propose.


« Previous Entries