subscribe: Posts | Comments

Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées

Commentaires fermés sur Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées
Ramadan 2020 : cette année pas d’imams détachés pour le mois du jeûne dans les mosquées

Avec la propagation de la maladie du Coronavirus, et les multiples mesures mises en place par le gouvernement afin de freiner l’expansion du Covid-19, il n’y aura pas d’imams détachés durant le mois de ramadan 2020 dans les mosquées de la France.

Ramadan durant le confinement

Selon le gouvernement cette année, il n’y aura pas d’imams venant du Maroc, de la Tunisie, de la Turquie et de l’Algérie à l’occasion du mois du jeûne cette année dans l’hexagone. En effet, cette décision est due à la malheureuse crise sanitaire liée à la propagation de la maladie Covid-19.
Avec les multiples mesures mises en place par le gouvernement notamment la fermeture des frontières, l’interdiction de se rassembler et le confinement qui s’est prolongé jusqu’au 11 mai, qui visent à limiter la propagation de la maladie aussi bien en France que dans plusieurs d’autres pays dans le monde. Ainsi les imams se retrouvent dans l’impossibilité de se déplacer afin de se rendre dans les mosquées françaises durant le mois de ramadan 2020.

Une tradition qui brise

Les imams de différentes nationalités sont appelés chaque année afin de participer dans les prières nocturnes du Tarawih, ainsi que la récitation du Coran dans plusieurs mosquées en France.
En outre, alors que le mois de ramadan et aussi le mois de prière, la communauté musulmane en France se retrouveraient priver des prières selon les horaires de ramadan 2020 dans les mosquées.

La propagation de la maladie du Coronavirus invite les responsables de la communauté musulmane à penser sérieusement sur l’autonomie en matière de cadres religieux. Par conséquent, les responsables des institutions musulmanes devront penser à mettre en place des solutions alternatives afin de tenir en compte de l’impossibilité de se rassembler physiquement dans les différentes mosquées dans l’hexagone.
En outre, durant les vœux prononcés par le président de la République contre le séparatisme durant le mois de février dernier, Emmanuel Macron a assuré que la fin du système des Imams détachés est programmée pour l’an 2024.


Ramadan 2020 : comment se préparer à l’arrivée du mois béni en Islam ?

Commentaires fermés sur Ramadan 2020 : comment se préparer à l’arrivée du mois béni en Islam ?
Ramadan 2020 : comment se préparer à l’arrivée du mois béni en Islam ?

Avec les nouvelles conditions mis en place à cause de la propagation de la maladie du Covid-19 en France et les différentes mesures mises en place par le gouvernement afin de limiter sa propagation comme le confinement, les 5 millions de musulmans vivront différemment le ramadan 2020. Selon l’annonce du Conseil français du culte musulman, il est important que les musulmans effectuent leur jeûne tout en s’adaptant à la nouvelle situation.

Comment effectuer les prières de tarawih ?

À l’instar de tous les lieux de culte en France, les mosquées resteront fermées durant la période de confinement. Le Conseil français du Culte musulman, a tenu à rappeler qu’il est important de respecter les mesures d’interdiction des rassemblements physiques des personnes. Ces mesures induiront l’annulation de plusieurs activités durant ce Ramadan 2020. Comme c’est le cas de la prière de tarawih, une prière qui se déroule habituellement dans la mosquée après la rupture du jeûne durant tout le mois de jeûne, une prière fortement recommandée par le prophète Mohammed (SAW).

Toutefois, le Conseil français du culte musulman, affirme que vu la situation particulière qu’on est en train de vivre, les musulmans peuvent accomplir les prières journalières selon les heures de prière de ramadan 2020, ainsi que la prière de tarawih en groupe ou en famille à la maison. En effet, le Conseil s’est appuyé sur les écoles juridiques afin de proposer cette alternative.

Ainsi, les musulmans pourront profiter pleinement des bienfaits de la prière en groupe, tout en accompagnant au mieux les enfants dans leur vie spirituelle.

Quelques conseils du CFCM pour les musulmans

Le président du Conseil français du culte musulman affirme que l’institution met à disposition des musulmans tous les moyens afin que sa chaîne de youtube ainsi que son site officiel soient des références et des lieux de ressourcement pour les 5 millions de musulmans français. En outre, les musulmans aussi peuvent participer dans l’enrichissement de ces canaux en ajoutant des interventions écrites ou orales, des invocations, des récitations du coran, ainsi que tout ce qui peut être une alternative des rassemblements physique dans les mosquées.


Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?

Commentaires fermés sur Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?
Coronavirus : le mois de Ramadan (1441-2020) sera- t-il bouleversé par le confinement ?

Cette année, le mois d’avril est chargé en fêtes religieuses. Le Conseil Français du Culte Musulman (ayant vocation à représenter les musulmans de France auprès des instances étatiques) estime que les mesures sanitaires pourraient se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois, donc au-delà du début du mois de Ramadan.

En se basant principalement sur des calculs d’astronomie, le 1er jour du mois de Ramadan 2020 aura lieu le vendredi 24 avril. Mohamed Moussaoui, le président du CFCM, appelle ainsi les musulmans de France à vivre autrement ce mois béni, dans le strict respect de ces mesures. “Mais si les mosquées demeureront fermées (Grande Mosquée de Paris, Grande Mosquée de Lyon, mosquée d'Évry-Courcouronnes) aussi longtemps que possible, les fidèles ne sont pas dispensés du jeûne pour autant”, ajoute-t-il.

Ce dernier invite tous les musulmans à conserver leurs habitudes (prières, jeûne, lecture du Coran, etc.) des années précédentes, en dépit du confinement.

C’est officiel, pas de rassemblement de plus de 200 personnes

L’Hexagone en est toujours au stade 2 de l’épidémie de Covid-19, mais le chef de l’Etat a tout de même décidé de serrer davantage la vis.
Le mois de Ramadan 1441-2020 va, malheureusement, survenir dans un contexte de crise sanitaire. Les mesures de confinement et de restriction, ayant débuté le lundi 23 mars pour tenter de freiner l’expansion du nouveau Covid-19, pourront durer plusieurs mois. Si le confinement est prolongé au-delà du 25 avril, cela va sûrement englober le mois de Ramadan.
Pour rappel, les rassemblements de plus de 200 personnes sont désormais strictement interdits dans l’ensemble du territoire. Les activités quotidiennes devront donc avoir lieu sans rassemblement. “Et les prières collectives ne pourront pas être effectuées à la mosquée. Il faudra ainsi se contenter de prier à la maison en famille jusqu’à nouvel ordre”, précise Mohamed Moussaoui.

Le Conseil Français du Culte Musulman a donc fait le point sur les activités quotidiennes et leurs éventuelles alternatives. Il recommande aux fidèles d’observer le jeûne comme d’habitude et d’accomplir les prières de Tarawih (prières quotidiennes du soir pendant le mois de Ramadan) chez eux. Il a néanmoins appelé les ‘imams’ à tripler d’efforts (des invocations, des interventions écrites ou orales, des récitations du Coran, etc.) afin de les accompagner dans leur vie spirituelle. “On doit donc se préparer à vivre autrement le mois de Ramadan”, ajoute le président du conseil.


Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?

Commentaires fermés sur Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?
Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?

Panne, connexion Internet assez lente, voici des solutions temporaires que proposent les opérateurs télécoms tels que Paritel afin de dépanner leurs utilisateurs.
Déménagement, panne au niveau de la connexion, raccordement de fibre qui est annulé, à cause de ces raisons vous pourrait être privé d’accès à Internet au niveau du réseau fixe. Cette situation peut compliquer encore plus votre quotidien surtout durant cette période particulière de confinement lié à la propagation de la maladie Covid-19.

Les opérateurs au temps du coronavirus

Travail à distance, continuer à étudier ou encore se divertir, passer par le réseau d’Internet durant cette période de confinement où les déplacements des citoyens sont assez restreints. Alors quelles sont les solutions proposées par les opérateurs télécoms comme Paritel pour continuer à profiter d’une bonne connexion Internet tout en évitant les pannes.

Les problèmes Internet : il est judicieux de contacter le service client

Plusieurs dispositifs existant pourraient permettre aux utilisateurs de profiter d’une connexion temporaire au réseau mobile. En effet, ce type de dispositif est généralement proposé par le service client des différents opérateurs, une fois qu’il a toute essayé afin de résoudre une passe à distance grâce à l’auto- diagnostic. Si les tentatives ont échoué, le technicien doit impérativement intervenir directement.
Toutefois, la situation particulière qu’est en train de traverser le pays et la mise en place du confinement afin de limiter la propagation de la maladie, a poussé les opérateurs à prendre des mesures de précaution pour pouvoir protéger les salariés. En effet, ces mesures pourraient allonger sensiblement le délai d’intervention des techniciens. Afin d’éviter les pannes, les opérateurs ont mis à la disposition de leurs utilisateurs, des enveloppes de gigas pour la connexion 4 G. À l’instar des opérateurs Orange et Sosh, qui en cas de panne dû au réseau, ils proposent un service 24 h garanti. Ce dernier permet à l’internaute de profiter de plus de 200 Go d’Internet sur le réseau mobile.


Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?

Commentaires fermés sur Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?
Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?

D’après Paritel l’opérateur télécom qui a une expertise de plus de 25 ans dans le domaine, depuis le début du confinement et l’utilisation accrue du réseau d’Internet, que ce soit pour accomplir des missions de types télétravail ou télé-éducation, ainsi que l’accroissement de l’accès aux sites de divertissement comme Netflix, youtube et les sites de jeux en ligne, plusieurs utilisateurs ont noté un problème de fonctionnement des espaces numériques de travail. Alors que les utilisateurs inquiets pointent du doigt un risque de congestion ou de réseau Internet saturé, les opérateurs télécoms comme Paritel, assurent que ce type de dysfonctionnement est dû essentiellement à une surcharge de l’activité et non pas à un réseau qui mène aux sites de télétravail ou télé-éducation.

Comment distinguer les réseaux de services ?

D’après les experts dans le secteur de télécom l’Internet est comme un réseau de tuyaux interconnecté, par conséquent dans la situation particulière qu’est en train de vivre la France, le réseau va hyper bien. Toutefois, avec l’accroissement de l’utilisation d’Internet, ce sont plutôt les sites qui faiblissent et pas les tuyaux. La question qui se pose alors pourquoi les sites sollicités plantent sous la demande ?
L’Afnic, dont la mission est la gestion et le bon fonctionnement des réseaux de télécommunications en France, sans une analyse approfondie de chaque site affrontant un problème personne ne peut déterminer la cause exacte du beug. En effet, le problème peut-être dû à une mauvaise optimisation des différents serveurs spécifiques de chaque site ou bien au réseau interne de l’entreprise.
Prenant l’exemple de l’Education nationale qui a opté de choisir des sociétés spécialisées pour assurer la réponse des appels d’offre pour le déploiement de ses services, alors qu’elle a pu les juger selon leur compétence.

Internet, risque-t-il d’être saturés dans les jours qui viennent ?

Les opérateurs télécom sont unanimes, le réseau peut souffrir, mais il est presque impossible que le réseau sature. Certes, cela dépendra de la situation, mais il est important de rappeler que les liens qui souffrent le plus sont évidemment les liens qui existent entre fournisseurs d’accès au réseau et les sites de vidéo tels que Netflix.


« Previous Entries