subscribe: Posts | Comments

Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?

Commentaires fermés sur Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?
Confinement : que proposent les opérateurs télécoms pour leurs utilisateurs ?

Panne, connexion Internet assez lente, voici des solutions temporaires que proposent les opérateurs télécoms tels que Paritel afin de dépanner leurs utilisateurs.
Déménagement, panne au niveau de la connexion, raccordement de fibre qui est annulé, à cause de ces raisons vous pourrait être privé d’accès à Internet au niveau du réseau fixe. Cette situation peut compliquer encore plus votre quotidien surtout durant cette période particulière de confinement lié à la propagation de la maladie Covid-19.

Les opérateurs au temps du coronavirus

Travail à distance, continuer à étudier ou encore se divertir, passer par le réseau d’Internet durant cette période de confinement où les déplacements des citoyens sont assez restreints. Alors quelles sont les solutions proposées par les opérateurs télécoms comme Paritel pour continuer à profiter d’une bonne connexion Internet tout en évitant les pannes.

Les problèmes Internet : il est judicieux de contacter le service client

Plusieurs dispositifs existant pourraient permettre aux utilisateurs de profiter d’une connexion temporaire au réseau mobile. En effet, ce type de dispositif est généralement proposé par le service client des différents opérateurs, une fois qu’il a toute essayé afin de résoudre une passe à distance grâce à l’auto- diagnostic. Si les tentatives ont échoué, le technicien doit impérativement intervenir directement.
Toutefois, la situation particulière qu’est en train de traverser le pays et la mise en place du confinement afin de limiter la propagation de la maladie, a poussé les opérateurs à prendre des mesures de précaution pour pouvoir protéger les salariés. En effet, ces mesures pourraient allonger sensiblement le délai d’intervention des techniciens. Afin d’éviter les pannes, les opérateurs ont mis à la disposition de leurs utilisateurs, des enveloppes de gigas pour la connexion 4 G. À l’instar des opérateurs Orange et Sosh, qui en cas de panne dû au réseau, ils proposent un service 24 h garanti. Ce dernier permet à l’internaute de profiter de plus de 200 Go d’Internet sur le réseau mobile.


Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?

Commentaires fermés sur Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?
Confinement : faut-il s’inquiéter d’un risque de congestion au niveau du réseau d’Internet ?

D’après Paritel l’opérateur télécom qui a une expertise de plus de 25 ans dans le domaine, depuis le début du confinement et l’utilisation accrue du réseau d’Internet, que ce soit pour accomplir des missions de types télétravail ou télé-éducation, ainsi que l’accroissement de l’accès aux sites de divertissement comme Netflix, youtube et les sites de jeux en ligne, plusieurs utilisateurs ont noté un problème de fonctionnement des espaces numériques de travail. Alors que les utilisateurs inquiets pointent du doigt un risque de congestion ou de réseau Internet saturé, les opérateurs télécoms comme Paritel, assurent que ce type de dysfonctionnement est dû essentiellement à une surcharge de l’activité et non pas à un réseau qui mène aux sites de télétravail ou télé-éducation.

Comment distinguer les réseaux de services ?

D’après les experts dans le secteur de télécom l’Internet est comme un réseau de tuyaux interconnecté, par conséquent dans la situation particulière qu’est en train de vivre la France, le réseau va hyper bien. Toutefois, avec l’accroissement de l’utilisation d’Internet, ce sont plutôt les sites qui faiblissent et pas les tuyaux. La question qui se pose alors pourquoi les sites sollicités plantent sous la demande ?
L’Afnic, dont la mission est la gestion et le bon fonctionnement des réseaux de télécommunications en France, sans une analyse approfondie de chaque site affrontant un problème personne ne peut déterminer la cause exacte du beug. En effet, le problème peut-être dû à une mauvaise optimisation des différents serveurs spécifiques de chaque site ou bien au réseau interne de l’entreprise.
Prenant l’exemple de l’Education nationale qui a opté de choisir des sociétés spécialisées pour assurer la réponse des appels d’offre pour le déploiement de ses services, alors qu’elle a pu les juger selon leur compétence.

Internet, risque-t-il d’être saturés dans les jours qui viennent ?

Les opérateurs télécom sont unanimes, le réseau peut souffrir, mais il est presque impossible que le réseau sature. Certes, cela dépendra de la situation, mais il est important de rappeler que les liens qui souffrent le plus sont évidemment les liens qui existent entre fournisseurs d’accès au réseau et les sites de vidéo tels que Netflix.


Coronavirus : vers un report des élections municipales ?

Commentaires fermés sur Coronavirus : vers un report des élections municipales ?
Coronavirus : vers un report des élections municipales ?

Report ou maintien ? Depuis le début de l’épidémie en décembre dernier, Emmanuel Macron et le gouvernement assurent prendre leurs décisions après consultation des pros de santé. C’est également l’argument avancé pour le maintien des élections municipales.
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a tranché. Ce dernier a annoncé hier soir le maintien des municipales du 15 (premier tour) et 22 (second tour) mars 2020, malgré l’épidémie de Covid-19. Avant sa prise de parole, le scénario d’un report du scrutin à cause du coronavirus redevient envisageable. Si le chef de l’Etat décide de maintenir les municipales, des recours pour demander l’annulation de l’élection dans certaines régions pourront – probablement – être déposés par des citoyens ou des candidats auprès du Conseil constitutionnel. Un report des élections municipales en dehors du mois de mars nécessiterait – obligatoirement – de repasser par le Parlement. Celui-ci assure la représentation du peuple dans les divisions administratives ou les États.

Edouard Philippe, le Premier ministre, a clairement écarté cette hypothèse ce matin. “Juridiquement, il faut une loi parce que le renouvellement des maires, des conseillers municipaux et communautaires est prévu, par le code électoral (dispositions réglementaires et législatives relatives aux élections politiques), au mois de mars et c’est une mesure législative”, explique Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer.

Tous les ministres français, dont Marc Fesneau, Sibeth Ndiaye, Marlène Schiappa, Sophie Cluzel, Jean-Yves Le Drian, Brune Poirson, Emmanuel Wargon et Christelle Dubois, l’ont martelé pendant des jours et des jours : les municipales auront lieu aux dates prévues, les dimanches 15 et 22 mars 2020.
Jean-Pierre Mangiapan, ancien premier adjoint pendant la mandature 2010-2016, chef de file de l’opposition durant celle qui s’achève, l’a encore rappelé mercredi 11 mars, la veille de l’allocution présidentielle : “Il n’est pas à l’ordre du jour de reporter les municipales”. Cependant, l’organisation de ce scrutin devra – obligatoirement – respecter certaines règles d’hygiène.

La République en marche va-t-elle réussir son ancrage territorial, lors des municipales?

La République en marche semble, pour ses premières élections municipales, avoir abandonné l’idée de s’implanter dans l’ensemble du territoire français. Les quelque 250 listes soutenues ou investies par le parti de la majorité dessinent une France urbaine, où les régions moyennement denses semblent oubliées. LREM s’était fixé un but raisonnable pour ne pas risquer de défaite cinglante : plus de 15 000 conseillers communautaires, sur un total de près de 450 000 en France.


Villefranche-sur-Mer : la citadelle change de couleur

Commentaires fermés sur Villefranche-sur-Mer : la citadelle change de couleur
Villefranche-sur-Mer : la citadelle change de couleur

Selon le candidat aux élections municipales pour la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, le 13 décembre dernier a été donné le premier coup de maillet symbolique pour le chantier de restauration de la célèbre citadelle de la commune, qui pourrait coûter dix millions d’euros et devrait durer 10 ans.

Le coup d’envoi de plus de dix ans de restauration de la citadelle

Un grand nombre de personnes étaient bien présentes au niveau de la citadelle de Villefranche-sur-Mer, notamment le maire sortant de la commune Christophe Trojani, la députée Alexandra Ardisson, la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone, l’ex-adjoint de Gérard Grosgogeat Jean-Pierre Mangiapan, ainsi que les maires des communes voisines.
Cette restauration rassure les amateurs de patrimoines et les fans de Charles Aznavour, vu que la citadelle aura des biens beaux jours.
En effet, le 13 décembre dernier, le maire de la commune a lancé le coup d’envoi symbolique du chantier de restauration de la citadelle légendaire de Villefranche-sur-Mer. Selon les restaurateurs, les travaux devraient durer 10 ans et coûter plus de 10 millions d’euros.
D’après le responsable de la fondation du patrimoine, ces travaux sont considéré comme le plus gros chantier de restauration du patrimoine du 21e siècle.

Les hommages du maire de la commune

Au cours de cet événement Christophe Trojani a tenu à rendre hommage à tous ces prédécesseurs, dont le docteur Permoncini qui a permis d’acquérir à l’État d’acquérir la citadelle en 1965, ainsi qu’au colonel Bastet qui a tenu bon en s’opposant aux multiples tentations des promoteurs immobiliers et enfin à Gérard Grosgogeat qui a veillé aux premières études de ce chantier depuis 2002.
En outre, Christophe Trojani a tenu à annoncer en plus des détails des travaux, le changement de couleur de la citadelle. En effet, d’après le maire, les restaurateurs vont essayer d’autres couleurs pour voir ce qui convient le mieux pour mettre en évidence la magnifique citadelle.
Cette annonce était entendue avec beaucoup d’attention, mais surtout d’émotion de la part des riverains qui espèrent que les restaurateurs les associent dans leur choix, parce que la citadelle fait partie de leur quotidien.


Les élections municipales 2020 : la maire de Paris est certes mal aimée, mais elle est favorite pour les municipales

Commentaires fermés sur Les élections municipales 2020 : la maire de Paris est certes mal aimée, mais elle est favorite pour les municipales
Les élections municipales 2020 : la maire de Paris est certes mal aimée, mais elle est favorite pour les municipales

Détestée assez par la droite et appréciée plutôt par la gauche, la maire de la capitale française souffre encore d’une image qui est fortement dégradée. Toutefois, elle reste en tête des sondages, pour les municipales de 2020.

Anne Hidalgo favorite pour les élections municipales

Le sondage l’a bien confirmé, pour la question « espérez-vous que la maire de Paris actuelle soit réélue pour un deuxième mandat ? La réponse est à 60 % des parisiens ne souhaite pas que la maire soit réélue pour un nouveau mandat, d’après le sondage réalisé en novembre 2019 par OpinionWay.
Cette études, effectuées sur un échantillon de 2942 électeurs parisiens, démontre qu’il existe un rejet massif pour la réélection de la maire actuelle. Un résultat qui est confirmé par plusieurs autres études. Aux yeux d’une partie des votants parisiens, la maire est rigide, sectaire, mauvaise gestionnaire ou aussi démagogue. Néanmoins, elle reste favorite dans la campagne pour les élections municipales. En effet, selon le candidat pour les municipales pour la commune Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, « Malgré son image, tout est possible pour Hidalgo ».
Le peu de soutien dans l’opinion publique de l’édile socialiste frappe d’autant plus que dans d’autres communes en France, les maires sortant profitent de leur image de rassembleur actif, proche des gens, dévoué que peuvent représenter ces élus locaux. Alors que pour la maire de Paris, c’est l’inverse. D’après l’IFOP- Fiducial qui a été publié le 19 janvier, seulement 25 % des électeurs voteraient pour Hidalgo au premier tour. Certes, elle serait en tête toutefois elle part d’une base assez faible, encore plus faible que Gérard Collomb à Lyon, Martine Aubry à Lille ou aussi Nicolas Florian à Bordeaux.
En outre, la comparaison avec son prédécesseur socialiste s’avère également cruelle. En effet, en mars 2013, Bertrand Delanoë avait gagné plus de popularité que lors de sa première élection, douze ans avant. Une grande partie des Parisiens ont déclaré qu’ils sont assez satisfaits de son activité en tant que maire.

Pourquoi ce désamour ?

Selon le premier adjoint de Gérard Grosgogeat, Jean-Pierre Mangiapan, dans la capitale française les batailles sont assez marquées politiquement, et le maire ne peut pas profiter du consensus qui peut exister ailleurs. Toutefois, Anne Hidalgo possède une image qui est assez contrastée, une image qui est satisfaisante à gauche, ainsi que chez les écologistes, mais qui est négative chez la droite.


Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine

Commentaires fermés sur Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine
Jeunes d’Afrique, catalyseurs de la transformation africaine

Le chômage des jeunes est devenu aujourd’hui une question préoccupante pour l’Union africaine (UA).
La réalité du chômage en Afrique est très alarmante. D’après la Banque Mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD), les villes ont des taux de chômage bien plus élevés que les zones rurales. Et il semble que les pays à revenus plus élevés soient plus touchés. Le continent africain compte le plus de jeunes au monde.
L’Afrique compte aujourd’hui 420 millions de jeunes âgés de 16 à 28 ans, soit plus de 32 % de la population. Leur nombre devrait tripler d’ici à 2045.
Le continent africain a connu, ces cinq dernières années, une croissance rapide de sa
population. Si elle est valorisée, cette croissance de la population en âge de travailler pourrait, selon la Banque africaine de développement, apporter des gains de productivité.
Mais aujourd’hui, la majorité des jeunes africains n’ont pas de perspectives économiques stables. La situation varie fortement d’un pays à l’autre.
Tandis que 15 à 18 millions de jeunes entrent chaque année sur le marché du travail, seuls 5. 3 millions d’emplois sont créés.
Le taux du chômage des jeunes reste encore trop élevé, malgré la lutte pour l’emploi des jeunes en Afrique. Ce problème risque encore d’être encore plus grave si aucune solution durable n’est trouvée. Alors, il est urgent de créer des offres d’emploi en Tunisie.

Relever le défi de l’emploi des jeunes en Afrique

L’UA vient de lancer un appel à ses États membres (Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, etc.) à s’engager pour résoudre la problématique du chômage des jeunes en leur fournissant une formation et une éducation de qualité.
La Banque africaine de développement nourrit une vision transformatrice face à l’entreprenariat et à l’emploi des jeunes en Afrique. Cette dernière est en position unique de faciliter cette stratégie aux côtés de la société civile, du secteur privé et également de ses partenaires aux seins de gouvernements. Elle leur donnera ainsi des moyens d’action.
Favoriser la création des offres d’emplois en Afrique décents est l’une des priorités actuelles de l’Organisation Internationale du Travail. Sa mission est de renforcer le dialogue social afin de résoudre les problèmes liés au monde du travail, améliorer la protection sociale, favoriser la création d’emplois décents et promouvoir les droits au travail.
Les offres d’emploi sont publiées sur le ‘portail de l’emploi’ du gouvernement fédéral.


Guerre en Syrie : un conflit international

Commentaires fermés sur Guerre en Syrie : un conflit international
Guerre en Syrie : un conflit international

Syrie : l’organisation Daech a perdu son dernier bastion !

“La victoire militaire sur l’organisation État islamique a été remportée. Le prétendu khalifat a été totalement éliminé”, a écrit sur Twitter (@halona) le journaliste français Jean-Pierre Duthion.
L’organisation terroriste Daech a été définitivement vaincue en Syrie. Elle a perdu son dernier bastion syrien à Baghouz, selon les Forces démocratiques Syriennes.
Les Forces démocratiques Syriennes, alliance arabo-kurde soutenue par les puissances occidentales, ont proclamé dimanche en Syrie la fin du soi-disant khalifat de l’organisation djihadiste Daech, une victoire saluée comme cruciale.
“Les zones que l’organisation terroriste Daech a pu tenir en Syrie et en Irak ont été entièrement libérées. On a félicité la coalition, les Forces démocratiques Syriennes et l’armée américaine pour ce grand succès”, le président de la République française, Emmanuel Macron, lors d’une interview.
“Il reste encore beaucoup de travail pour s’assurer que la menace du groupe Daech – organisation terroriste, politique et militaire, d’idéologie salafiste djihadiste – soit définitivement et totalement annihilée”, ajoute le journaliste français Jean-Pierre Duthion.
Ce dernier s’est expatrié en Syrie pour poursuivre ses affaires de consultant. Avec la crise civile syrienne, il s’est rapidement fait connaître dans les médias français en tweettant son quotidien – sous les bombes. Il est connu pour ses nombreux témoignages dans les médias. Celui-ci est le Français le plus connu de Syrie.

Syrie : un drapeau pour célébrer la victoire sur le groupe Daech

Afin de célébrer cette victoire, les Forces arabo-kurdes, aidées par les États-Unis, ont hissé leur drapeau jaune sur le village de Baghouz, où les derniers terroristes – ou islamistes – avaient résisté désespérément. La perte de la dernière poche terroriste signe la fin territoriale de l’organisation Daech en Syrie.
Les batailles ont été trop violentes à Baghouz, dans l’Est syrien, avec au sol les Forces démocratiques Syriennes, face aux derniers irréductibles du groupe terroriste État islamique.
Cette organisation a instauré en septembre 2015 sa propre administration en Syrie. Celle-ci a collecté des impôts avant de lancer une campagne dite de propagande – signifiant littéralement ‘ce qui doit être propagé’ – pour attirer des recrues étrangères.
Le groupe le plus brutal de l’histoire moderne a fait régner la terreur : viols et rapts, exécutions massives, décapitations… Sans compter les attaques terroristes, les enlèvements d’étrangers…
C’est pourquoi les Forces démocratiques Syriennes estiment que la bataille n’est pas encore finie !


« Previous Entries